"Les mesures restrictives ou "sanctions" constituent un instrument essentiel de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) de l'UE..."

http://www.consilium.europa.eu/fr/policies/sanctions/

Avertissement :

les documents et les procédures sont mentionnées sur ce site à titre INDICATIF, pour vous permettre de mieux cibler les sources et les interlocuteurs officiels (DG concernées, Douanes, structures européennes et américaines, etc.). Les informations ne sont pas exhaustives.

Par exemple, pour les "listes noires" il est indispensable de s'assurer que la version mentionnée est la dernière en date.

ACTUALITES

SUISSE : Les exportations vers l'Iran croissent sans les banques

03/10/2017: Les transferts monétaires vers et de la république islamique effraient les établissements financiers en raison des sanctions que les Etats-Unis maintiennent.

Le 14 septembre 2017, le Conseil a prorogé pour une nouvelle période de six mois les mesures restrictives liées aux actions compromettant ou menaçant l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine. Ces mesures consistent en un gel des avoirs et une interdiction de pénétrer sur le territoire de l'UE.

<< Nouvelle zone de texte >>

Sanctions / Iran : Total respectera la loi internationale ?.. Plutôt américaine...

18/102017 : ...les soixante jours dont dispose le Congrès pour décider de relancer ou non les sanctions contre l'Iran laissent le temps nécessaire à Total, qui comptait démarrer la prochaine phase de son opération à la fin de l'année. "Tout cela est compatible, et nous laissera le temps de comprendre les implications légales de la décision du Congrès. Mais nous obéirons à la loi"...

OPINIONS

"Même un trombone ne peut être vendu ou expédié en Iran par un américain."

OPINION / Doreen Edelman

27 mars 2017 : ...Vous pensez que les États-Unis ont imposé de faibles sanctions sur l'Iran ? Détrompez-vous.

Les américains restent interdits de faire des affaires en Iran ou avec l'Iran malgré la mise en œuvre de l'accord nucléaire iranien...

Pourquoi la Corée du Nord est tout sauf "imprévisible"

24/08/2017 : Une crise chassant l'autre, il est facile d'oublier les innombrables épisodes de tension qui ont émaillé l'histoire de la péninsule coréenne depuis 72 ans. Dont 67 ans de guerre, déclarée ou froide...

Ce "vieux renard", "cette bonne vielle crapule" de Kissinger...  

"...The test of policy is how it ends, not how it begins..."

 

2014 : SPIEGEL: Would it be better to stop sanctions even without any concessions from the Russians?

Kissinger: No. But I do have a number of problems with the sanctions... And I have a particular problem with this idea of personal sanctions... How does it end?..

________________________________

SPIEGEL : Ne serait-il pas mieux d’arrêter les sanctions, même sans aucune concession des Russes ?

Kissinger : Non, mais j’ai quelques problèmes avec les sanctions... Et j’ai un problème particulier avec cette idée de sanctions personnelles... Comment cela finit-il ?..

26 janvier 2016, par Patrick Allard 

Le recours aux sanctions économiques dans les relations internationales est très ancien. L’étude la plus citée dans la littérature consacrée aux sanctions économiques internationales* mentionne un conflit opposant  Athènes à Mégare vers 432 avant l’ère chrétienne.

 

Aujourd’hui, le recours aux mesures restrictives dans les relations internationales est courant. Les Nations-Unies ont à leur disposition 16 régimes de sanctions, l’UE 34, les États-Unis une trentaine et le Canada plus de 20. D’autres pays occidentaux (Suisse, Norvège, Australie, Nouvelle-Zélande) recourent également à ce type mesure. De nombreux autres pays, comme la Suisse, la Norvège, l’Australie, et bien d’autres appliquent des sanctions économiques « unilatérales » à l’encontre des États, des entités et des personnes physiques ou morales. La Russie elle-même a appliqué et applique encore de multiples mesures classiques de restrictions aux échanges (embargo sur les importations ou les exportations... L’Iran a pris des sanctions à l’encontre des ressortissants américains…

* Hufbauer, Gary Clyde, Jeffrey J. Schott, Kimberly Ann Elliott, and Barbara Oegg (2007), Economic Sanctions Reconsidered, Peterson Institute, 3ème édition.

http://www.cepii.fr/BLOG/bi/post.asp?IDcommunique=455

 

Autres exemples des sanctions...

http://ac.gov.ru/en/commentary/07445.html

Sanctions, in some sense, are forever

24 december 2015 | TV Channel "TVC"

The Chief Adviser to the Head of the Analytical Center Leonid Grigoriev is convinced that Russia will have to live under sanctions for a long time to come. And at this point it is no easy task estimating which countries are going to suffer more as a result...

‘Sanctions are a blow to the economic growth - first of all in Europe and in Russia as well. They have put the brakes on us,’ he believes.

‘We have to count on our ability to adapt and modernize,' the expert says, pointing out that in one form or another sanctions are here to stay for a ‘very long time.’...

 

A lire l'article en Anglais 

A lire l'article en Russe

 

DEBAT DU MOMENT

 

EXTRATERRITORIALITÉ LÉGISLATION AMÉRICAINE

avis et citations

« - Vous savez comment on appelle le nouveau pont qui surplombe la rivière Hudson, à New York?

- Le pont BNP ! »

 

A lire...

02/02/2017, AFP

Le Trésor américain a amendé certaines sanctions portant sur la vente en Russie d'équipements de technologies de l'information comme des téléphones cellulaires et des tablettes…

La nouvelle disposition vise à corriger des effets inattendus des précédentes sanctions...

 

A lire...

CUI BONO ?

 

"A qui profite ?"

La question est simple.

La réponse, pas toujours... Car il y a toujours plusieurs vérités. Mais quand on démêle la pelote, tout devient limpide quand on voit qui a ramassé le pactole.

Dossiers

Syndrome de la BNP

- Pour ceux qui ont manqué cette épisode

- Les banques et les assureurs français sur le marché iranien

- Les mésaventures de la Deutsche Bank 

04/03/2017 : "Les grandes banques françaises sont des banques internationales, elles travaillent dans le monde entier, notamment aux États-Unis, il est donc normal qu'elles se préoccupent de respecter, en ce qui concerne leurs activités américaines, des règles américaines"...

La saga Mistral

Boutique

05/08/2015 : "...Le président de la République et M. Vladimir Poutine se sont félicités du climat de partenariat amical et ouvert qui a marqué les négociations.

Ils se sont accordés sur le fait que, désormais, ce dossier était clos."

 

Clos ? Vraiment ?..

Exxon Mobil

Tendances

09/05/2017 : Wall Street Journal constate que malgré le régime de sanctions l'Union européenne offre à ses entreprises une plus grande liberté d'action dans leurs relations avec Moscou. Ainsi, le groupe britannique BP a pu garder près de 20 % des titres de Rosneftes années, nous avons embarqué pour un voyage destiné à peaufiner notre collection de vêtements masculins. Visitez nos boutiques afin de réinventer votre look.

Dommages collatéraux

Les sanctions sont généralement adoptées pour que la population, souffrant d'une situation économique désastreuse, pousse d'une manière ou d'une autre le gouvernement à faire des concessions. Cependant, elles frappent en réalité le plus souvent ceux qu'elles sont censées défendre...

La première collection ÉTÉ entière créée par notre maison de mode va être lancée tôt, dès le mois prochain. Un style luxueux pour nos fans de shopping.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
©Sanctions-Forever.fr